• mardi soir, concert à rouen.

    presque personne dans la salle. c'est un concert de musique contemporaine et les gens ont peur.

    j'ai un peu peur aussi mais je suis curieuse et j'ai raison de venir car c'est bien.

    j'apprends plein de choses dans le programme : le courant de musique post contemporain qui se nomme le minimalisme , qui vient des etats unis et qui fait dans la musique répétitive et consonante. En europe aussi, les compositeurs ont oeuvré et ce soir on écoute du Arnold Marinissen, Thierry Pécou (que l'on écoute depuis longtemps à Rouen) et Louis Andriessen.

    Les 2 premiers sont dans la salle et nous donnent quelques clefs pour comprendre (entre nous, il faut déjà comprendre les clefs...)

     

    Puisque le nouveau directeur va nous virer notre super abonnement, l'an prochain il n'y aura plus personne dans les concerts contemporains....

     

     

     


    votre commentaire
  • Ce dimanche matin, avant d'aller rendre visite à ma petite Margaux, j'emmène Zoé et Eli au théatre des arts pour un concert familial avec 2 pièces :

    "Pierre et le loup" de Sergueï Prokofiev suivi de "Le canard est toujours vivant" de Bernard Friot et Jean-François Verdier

    Nous y avons retrouvé Liliane et ses 3 petits enfants.

    Très bon moment ou mes petits mômes m'ont encore montré leur envie de découvrir et leur plaisir de voir du spectacle.

    Zoé est grande et est habituée depuis longtemps bien sur et elle apprécie. Pour éli, c'est plus récent (il n'a que 4 ans) et vraiment, il est resté pendant 1 heure de spectacle à détaillé l'orchestre, à comprendre ce que le narrateur racontait, à vivre les moments et à repérer les instruments avec joie .

    J'adore...

    Voila ce que dit le site de l'opéra de Rouen de ce spectacle :

    "Passionné de pédagogie, Sergueï Prokofiev répond à une commande de la directrice du Théâtre central pour enfants de Moscou lorsqu’il signe Pierre et le Loup en 1936. Cherchant à initier les jeunes auditeurs aux instruments de l’orchestre, il écrit un conte musical qui ravit petits et grands depuis plusieurs générations. Dans ce poème symphonique, un narrateur expose l’aventure du téméraire Pierre qui parvient, malgré la mise en garde de son grand-père, à capturer le Loup qui rôde dans les parages. Le succès de la pièce tient à la fraîcheur de l’histoire et à un principe d’écriture simple qui confère à chaque instrument un personnage et un thème musical. 80 années plus tard, Jean-François Verdier et Bernard Friot imaginent la suite du récit avec une pièce où l’on apprend que Le Canard est toujours vivant, mais pour combien de temps?"

     

    Renseignez vous pour y aller avec vos enfants, ils partent en tournée dans plusieurs villes de haute normandie

     

     

     

    et après conversation avec Margaux. Un super moment d'éveil où je pourrai penser qu'elle m'écoutait lui raconter la vie et qu'elle essayait de me répondre avec des petits bruits et des mouvements de bouche ! c'était vraiment très très chouette et ce n'est que le début !

     

    Opéra de Rouen et Margaux

     

     

     


    votre commentaire
  • Ce soir c'est Accentus qui chantait. Magnifique.

    Un programme contemporain américain.

    de Leonard Bernstein une Missa Brevis vraiment très belle. Il faut que je réécoute.

    de Samuel Barber une pièce assez morose mais belle.

    de Philip Glass, une très jolie composition chantante.

    de Eric Whitacre un très beau morceau consacré à Leonard de Vinci

    et une composition "mondiale" comme on dit ! création demandée par Accentus à la compositrice américaine Violeta Cruz présente ce soir. Cette oeuvre faites de différents bruits imitant la pluie, le vent et mélées aux sons des choristes et des enfants des écoles de Bernay invités à chanter est participative. Le chef d'orchestre Pieter Jelle de Boer qui dirigeait accentus nous a appris notre partie avant de nous faire chanter . très sympa.

    photo de paris normandie

    concert

    voila ce qu'en dit accentus :

    Placé sous le signe des Amériques, ce programme témoigne de l’extrême diversité du répertoire outre-Atlantique. Les oeuvres des éminents représentants de cette culture que sont Leonard Bernstein, Samuel Barber ou Philip Glass côtoient celles de leurs jeunes et brillants héritiers. Eric Whitacre propose ainsi une vision novatrice de l’écriture pour chœur avec Lux aurumque, originellement composée pour un choeur virtuel, tandis que la sud-américaine Violeta Cruz a répondu à une commande d’accentus en écrivant une pièce destinée à être interprétée par trois entités : un chœur professionnel, un chœur d’enfants et le public présent au concert.

     tutoriel pour la partie public

     

    ici le programme de salle


    votre commentaire
  • ce jeudi soir a Rouen, concert symphonique de l'orchestre avec 3 morceaux.

    le 1er de Schumann. (pas mon compositeur préféré). j'écoute, c'est joli mais mon esprit n'est pas concentré par cette musique. La suite sera bien meilleure.

    le 2ème , concerto pour violon de Mozart avec Jane Peters en soliste.

    Déjà en 1er violon on l'aime alors en soliste, elle est formidable. et puis Mozart, j'aime vraiment.

    le 3ème de Mendelssohn. symphonie n°4 en la majeur dite italienne opus 90.

    Formidable. apothéose .   J'aime ce qu'à composé cet homme mais cette symphonie est vraiment au dessus. tout le monde connait le 1er mouvement. Le 2ème est très beau et met en valeur tous les instruments les uns après les autres. vraiment très très chouette.

     


    votre commentaire
  • 1er opéra de la saison ce vendredi soir : Norma de Bellini.

    Magnifiques voix, belle mise en scène. Bellini n'est pas mon compositeur préféré mais quand même, belle soirée ! Et puis ça manquait la musique !!!

    Création au Teatro alla Scala de Milan le 26 décembre 1831

    photos paris normandie

    opéra

     

    opéra

     

    opéra

     

    opéra

     

     

     

    Distribution

    Direction musicale Fabrizio Maria Carminati
    assisté de Frédéric Rouillon
    Mise en scène Frédéric Roels
    assisté de Nathalie Gendrot
    Chorégraphie Dominique Boivin
    assisté de Christine Erbé
    Scénographie Bruno de Lavenère
    Costumes Lionel Lesire
    Lumières Laurent Castaingt
    Vidéo Étienne Guiol

    Norma Ruxandra Donose
    Adalgisa Anna Kasyan
    Pollione Marc Laho
    Oroveso Wojtek Smilek
    Clotilda Albane Carrère
    Flavius Kevin Amiel
    Danseurs
    Rémi Boissy, Namkyung Kim,
    Noémie Ettlin

    Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie
    Chœur accentus / Opéra de Rouen Normandie


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique