• Ce week end je suis allée voir trois spectacles du festival paroles paroles. Ca dure encore jusqu'au week end prochain et je vais y retourner cette semaine. C'est pas mal. Amateurs et semi pro se partagent les scènes.

    J'ai d'abord vu une piece de tchekhov jouée par 3 nanas impressionnantes d'une compagnie de caen :

    Une demande en mariage
    Tchekhov
    Mise en scène : Sylvie Trochu

    Cie les Mélusines
    Caen

     

    festival paroles paroles

     

    Ensuite, j'ai écouté un concert de chansons des années 30. Pas mal :

     

    Red Lips

    Surprise ! Voilà un trio de derrière les fagots qui nous entraîne dans l'univers musical des années 50. Ambiance jazz, soul et rock'n'roll. Des tubes rétros et vintages pour un rendez-vous inédit autour d'une séance de relooking ! 

    Audrey Hiebel : chant  / Matthieu Hiebel : guitare / Vincent Houllier : contrebasse

     

    festival paroles paroles

     

    Puis dimanche après midi, je suis allée me reposer pour une "sieste contée" !!! original comme formule et vraiment très agréable:

     

    Sieste Contée :
    Ulrich c'est moi
     

    Youle Cie
    Rouen Brazzaville

     

    Scène professionnelle

    Les contes sous la Youle : la filiation

    « Ulrich, c’est moi. Avant tout une histoire d’amour. Non pas la mienne, celle de mon père. Il y a des années, bien avant que mon pays soit indépendant. D'ailleurs, l'est-il vraiment ? Je ne sais pas si le mot indépendance vous parle… Je vous explique en quelques mots : pour être indépendant, il faut d’abord être découvert. Une fois découvert, vous commencez à exister. Votre histoire démarre-t-elle maintenant ? Non… Vous passez d’abord la sélection pour une vente, c’est-à-dire l’esclavage. Puis vient la colonisation, la néo-colonisation. Bref, c’est le long chemin à suivre pour arriver à l’indépendance, mais ça c’est une autre histoire… 

    Le Congo Brazzaville était une colonie française. Ça également, c’est une autre histoire… 

    Au fait, je n’ai toujours pas dit pourquoi on m’appelle Ulrich ! Mais si, j’y arrive… »

     En nous livrant des petits bouts de sa propre histoire, avec la foudre d’éloquence qu’on lui connaît, Ulrich N’Toyo promène malicieusement son auditoire entre fiction et réalité. « Je veux partager un rêve et faire oublier le quotidien. » Ne cherchez pas à démêler le vrai du faux, le faux du vrai, le frai du vaux... Fermez les yeux, laissez-vous bercer, emporter ! Et seulement quand vous le souhaiterez, vous vous réveillerez, plus léger. 

    Les contes portent la mémoire des civilisations, poussent les portes des cultures, ouvrent un espace sacré entre tradition et modernité. Parce que conter, c’est transmettre un patrimoine immatériel, la Youle Compagnie explore la thématique précieuse de la filiation, de l'héritage humain. Et par ces temps de grands bouleversements, il n’y a pas de mal à se faire du bien !

    Apporter son transat !

     

    festival paroles paroles

     

     


    votre commentaire
  • Mais qu'il était bien ce Bourgeois Gentilhomme avec la musique de Lully !!!!

    ici pour en savoir plus !

     

    le bourgeois gentihomme

    le bourgeois gentihomme

    le bourgeois gentihomme

    Soirée au Volcan. C'est la 1ère fois que j'y retourne depuis les travaux et la réouverture et ça fait du bien. ça me rappelle ma jeunesse, mon arrivée au Havre, mes soirées culturelles et mes samedi après midi mathématique !

    Très belle salle et belle acoustique .

     

    Voici les fauteuils de luxe (larges, beaux et confortables) et nous dans les fauteuils !

    le bourgeois gentihomme

     

    le bourgeois gentihomme

     

    le bourgeois gentihomme

     

    le bourgeois gentihomme

     

    le bourgeois gentihomme

     

     

     


    votre commentaire
  • Petit tour à paris ce samedi pour aller voir la piece de théatre au théatre de la bruyère avec Fanny Cottencon et Jean Luc Moreau :

    on ne se mentira jamais

    théatre

     

    très drôle et petit théâtre bien sympa ou on voit bien et on est près des acteurs pour profiter de leurs mimiques.

     


    votre commentaire
  • Soirée théatre avec les profs d'anglais de denis aux AVF.

    club théatre  très sympa. et tout ça au profit du téléthon .

     

    théatre

     

    théatre

     

    théatre

     

    théatre

     

    théatre


    votre commentaire
  • Hier soir, théatre au havre avec les copines et les maris pour manger une choucroute à la paillette après le spectacle !

    Très bonne soirée.

     

    théatre

    Voila ce qu'en dit le site de la ville du Havre :

    L'étudiante et Monsieur Henri

     

    Le samedi 29 mars 2014
    Théâtre de l'Hôtel de Ville

    de Ivan Calbérac
    mis en scène de José Paul
    avec Roger Dumas, Lysiane Meis, Sébastien Castro, Claudia Dimier

     

    A 78 ans, Monsieur Henri vit seul dans son appartement parisien, ce qui inquiète Paul, son fils. Si le bougon septuagénaire refuse tout placement en maison de retraite, il finit par accepter de louer à une étudiante une chambre de son appartement. Constance, 21 ans, est une jolie demoiselle pleine de fraicheur et d’enthousiasme qui cherche encore sa voie. Loin de tomber sous le charme, Henri va se servir de Constance pour créer un véritable chaos familial…

    Juste, fin, efficace.
    Le Figaro


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique