• Rue Varin, petite rue que je ne prends que très rarement.

    Voila ce qu'en dit le dictionnaire de Pierre Jan :

    "..../....La rue Varin est désignée en 1663 comme rue tendant de la rue bucaille à la rue de l'homme de bois. Elle se nomme ainsi rue des Forges et ne prit son nom actuel qu'au milieu du XVIIeme siècle. La rue Varin mesure 120  mètres. Il existait jusqu'au XIXeme siècle une corderie dans cette rue..../...."

     

    ruelle dans la rue

    rue Varin

     

    vue depuis la rue des capucins

    rue Varin

     

    rue Varin

     

    rue Varin

     

    rue Varin

     

    rue Varin

     

    rue Varin

     

    rue Varin

     

    rue Varin

     

     


    2 commentaires
  • Extrait du Dictionnaire des noms de rues et noms de lieux de honfleur de Dominique Fournier.

    "place carrée longée par la rue de la ville et où débouchent les rues Saint Antoine et Genevieve Seydoux.

    Elle correspond au site de l'ancienne église Notre Dame, détruite en 1800. Son emplacement fut cédé à la ville en 1807 et l'on y aménagea la petite place qu'on connait. Au 19éme siècle on y installa une boucherie à laquelle succéda une halle à blé puis on y transféra l'ancien marché aux poissons qui se tenait auparavant place Hamelin.../... Ce nouveau marché aux poissons recut le nom de grande poissonnerie et la place, à une date indéterminée, celui de la place de poissonnerie puis place Arthur Boudin au début du 20eme siecle. Le marché aux poissons lui même fut détruit en 1949.../...La place Arthur Boudin, débarassée de ses relents de poissons, fit peau neuve avec la restauration de la cour de Roncheville et accueuillit peu a peu les galeries d'art qui la caractérisent maintenant.

    Arthur Boudin fut à la fin du 19eme siècle le directeur de l'ancien collège de Honfleur fondé en 1854 et situé rue de l'homme de bois. il en assura dit on, la prospérité. Le brave homme fut entre autres personnalités honfleuraises, la cible d'Alphonse Allais qui fréquenta le collège jusqu'en 1870..../....et qui avait gardé pour son ancien professeur une haine tenace. L'hydropathe ayant assuré dans l'un de ses articles que le professeur boudin était le célèbre inventeur éponyme du ressort à boudin, le digne pédagogue exigea un démenti. Alphonse s'exécuta aussitot, et confirma par voie de presse que le professeur Boudin n'avait rien inventé du tout , pas même le ressort qui portait son nom !"

     

    gv

     

    gv

     

    gv

     

    gv

     

    gv

     

    gv

     

    gv

     

    gv


    votre commentaire
  •  

    Début des partiels pour Valoche et Rabou.Bon courage et M...E

     

    D'après le "Dictionnaire des noms de rues et noms de lieux de Honfleur" de Dominique Fournier

    Le roulage Saint Nicol est un ancien quartier ouvrier situé entre le chemin et la rue saint nicol.

     

    On y rentre soit par la rue saint nicol, un passage entre deux maisons, soit par le cours albert manuel, un passage après l'école Henri Caubrière.

    C'est un vrai petit coin de campagne entre deux rues passantes. Rigolo. ça me fait penser au quartier du poudreux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Dimanche fabuleux puisqu'on n'avait pas besoin de prendre la voiture...

    Révision des noms de rue mais avec handicap pour les reconnaitre : la neige !

     

    Le trou miard

     

     

     

    rue alphonse allais

     

     

    rue l'homme de bois

     

     

     

    rue varin

     

     

    rue albert 1er

     

     

    rue boulanger

     

     

    rue barbel

     

     

    rue des lingots

     

     

    rue du puits

     

     

    place de l 'obelisque

     

     

    rue des logettes

     

     

    rue notre dame

     

     

    place saint léonard

     

     

     

    rue cachin

     

     

    rue bourdet

     

     


    3 commentaires
  • Le chemin saint  nicol.

    Ballade du soir. On est à la campagne quand on passe dans ce chemin et pourtant c'est le début de la ville. C'est un coin agréable. Edith y élève ses oiseaux et y fait pousser ses patissons que nous dégustons avec plaisir !

    chemin

     

    chemin

     

    chemin

     

    chemin

     

     

    chemin

     

    chemin

     

    chemin

     

    chemin

     

    chemin

     

    Petit clin d'oeil à GL ! Je frappe au numéro 12 !

    chemin

     

    chemin

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique