• Voie prolongeant la rue Brulee en direction de la rue Saint Nicol.

    La bavole était un ancien ouvrage de fortification défendant l'entrée d'une rue pour empecher que l'assiégeant n'y pénétrat trop rapidement. L'existence d'un tel élément de fortification à Honfleur est attesté en 1588. Il fut probablement détruit vers 1598.

    La maison au numéro 26 a été batie au temps de Louis XIII par haut et puissant seigneur Jean de Boisseret, conseiller du roi,propriétaire pour moitié des iles de la guadeloupe, la desirade, les saintes, la grande et petite terre,. Cette vieille demeure est le manoir de Quiquengrogne..

    En 1802, rue de la bavole est né un enfant de Honfleur, Paul-Aimé Fromage, devenu sous le nom de Laurencin-Chapelle, l'un des auteurs dramatiques les plus en vue de 1831 à 1870.

    extraits de vieilles rues et vieilles maisons de honfleur de Charles Bréard (né rue saint léonard, pas loin de chez moi !) et de Dictionnaire des noms de rues et noms de mieux de Honfleur de Dominique Fournier.

    C'est aussi rue de la Bavole que Notre chère Danielle a passé les 5 derniers mois de sa vie honfleuraise.

     

    Rues d'Honfleur

     

    Rues d'Honfleur

     

    Rues d'Honfleur

     

    Rues d'Honfleur

     

    Rues d'Honfleur

     

    Rues d'Honfleur

     

    Rues d'Honfleur

     

    Rues d'Honfleur


    1 commentaire
  • "La jetée de l'ouest était au 19e siècle une longue jetée terminée par un phare et la cloche de brume qui protégeait l'entrée du port. Les Honfleurais aimaient s'y promener. Partiellement détruite sous l'occupation puis entièrement supprimée en 1949 à l'occasion des travaux modifiant le tracé de l'estuaire de la Seine , elle fut remplacée par deux digues rectilignes de 500 mètres, encadrant un chenal dont l'entrée est aujourd'hui commandée par un sas"

    extrait du livre Dictionnaire des noms de rues et noms de lieux de Honfleur de Dominique Fournier aux editions de la lieutenance,2006

    PICT0020

    PICT0021

    PICT0022

    PICT0025

    PICT0026

    PICT0028

    PICT0029


    1 commentaire
  • Rue Traversière. Quartier de l'Enclos.
    Aujourd'hui , petite rue mimi allant du quai de la tour à la rue de la ville. Que des arrières cuisines de resto d'un coté et des habitations de l'autre.

    "Ancienne ruelle qui conduisait de la rue de la Ville aux remparts du Havre neuf. C'était anciennement la rue au Lou (1621) (cette rue tenait de la famille Le Lou, l'une des plus riches de la cité Honfleuraise du XVIeme)...En 1778 à proximité de la rue Traversière, les ingénieurs établirent des chantiers pour les matériaux employés à la construction du havre neuf (ancien port dans un petit renfoncement du rivage à l'est de Honfleur et à peu de distance de l'ancienne enceinte. Initialement nommé le Noir Port. Entièrement rénové en 1768 il fut en fait remplacé par le Nouveau Bassin ou Bassin Neuf, nommé plus tard Bassin du centre. Comblé en décembre 1960, parking du bassin du Centre aménagé à la fin des années 1980. Un projet de recreusement est en cours.)"

    Textes mélangés
    et  empruntés aux 2 livres sur honfleur :
    Charles Bréard Vieilles rues et Vieilles maisons de Honfleur, 1900
    Dominique Fournier Dictionnaire des noms de rues et noms de lieux de Honfleur, 2006

    PICT0019

    PICT0020

    PICT0021

    PICT0022


    1 commentaire
  • Moi, je l'ai toujours appellée "la côte de la gare" et pourtant il y a longtemps qu'elle se nomme Jean Revel :

    Elle fut initiallement nommée Route Neuve ou route Neuve de la Gare, puis par décision du Conseil municipal, route Jean Revel en 1926, modifiée en rue Jean Revel à la fin des années 1950.

    Jean Revel est le pseudonyme de l'écrivain normand Paul Toutain(1848-1925), né et mort à Conteville (eure).

    extrait du livre "Dictionnaire des noms de rues et noms de lieux de Honfleur" de Dominique Fournier

    FILE0002

    FILE0003

    Dans cette rue les très bonne pizzas de Amoretto qui livre à domicile.

    Avant, cette maison était l'HOTEL DE LA MARINE et des années 20 aux années 40, cet hotel restaurant appartenait à mon grand père Pierre Martin et à ma grand mère Juliette. C'est là que mon père a vécu sa jeunesse. En fait le nom usuel de Pierre était son 3eme prénom Raoul! Allez savoir, à cette époque c'était compliqué les prénoms......Ma grand mère matérnelle Henriette s'appelait vraiment Cécile à l'état civil........et c'était comme cela pour beaucoup de gens !

    FILE0004

    Voici Raoul en tablier blanc devant l'hotel avec ses clients.

    raoul_et_ses_clients


    votre commentaire
  • "Le mot buc signifie bois; le terme la bucaille a le sens de mauvais bois. La rue de la bucaille tient donc son nom de taillis qui ont couvert le versant du coteau au pied duquel elle est ouverte."

    Vieilles rues et vieilles maisons de Honfleur de Charles Bréard

    "Voie reliant la place du Puits à la jonction de la rue Lucie Delarue Mardrus (ancienne rue de Grace) et des Capucins, et se prolongeant par la rue Varin. La Bucaille a désigné à Honfleur de mauvais bois, traversés dès le 16eme siècle par l'actuelle rue Bucaille."

    Dictionnaire des noms de rues et noms de lieux de Honfleur de Dominique Fournier.

    PICT0057

    PICT0058

    PICT0059

    PICT0060

    PICT0062

    PICT0063

    PICT0064

    PICT0065

    PICT0066

    PICT0068

    PICT0072

    PICT0073


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique