• mais ou sont les baleines.......

    visite du phare et ses 257 marches. On a vu des parents monter l'escalier avec chacun un enfant dans les bras.....

    le beau temps est revenu , pourvu que ça dure

    gv

     

    gv

     

    gv


    1 commentaire
  • Qui y a t il caché derrière la verdure? Le phare de l'hopital.

    gv

     

    "Aussi appelé phare de l'hôpital, le phare de Honfleur fût construit en 1853 pour venir en complément du phare de Fatouville déjà existant. D'une hauteur de  25,50 mètres, il repose sur un socle en granit de 3 mètres de haut. Il est allumé pour la première fois en 1857 et possédera une coupole et une lanterne jusqu'en1908. Elle n'existe plus aujourd'hui. Le phare est la propriété de la mairie après avoir appartenu à divers propriétaires privés."

    emprunté à ce site

     

    gv

     

    gv


    votre commentaire
  • Vous le savez que j'adore ce phare. Le voilà en reflet dans l'avant port.

     

     


    Une nuit qu'on entendait la mer sans la voir

    Quels sont ces bruits sourds ?
    Ecoutez vers l'onde
    Cette voix profonde
    Qui pleure toujours
    Et qui toujours gronde,
    Quoiqu'un son plus clair
    Parfois l'interrompe... -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    Comme il pleut ce soir !
    N'est-ce pas, mon hôte ?
    Là-bas, à la côte,
    Le ciel est bien noir,
    La mer est bien haute !
    On dirait l'hiver ;
    Parfois on s'y trompe... -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    Oh ! marins perdus !
    Au loin, dans cette ombre
    Sur la nef qui sombre,
    Que de bras tendus
    Vers la terre sombre !
    Pas d'ancre de fer
    Que le flot ne rompe. -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    Nochers imprudents !
    Le vent dans la voile
    Déchire la toile
    Comme avec les dents !
    Là-haut pas d'étoile !
    L'un lutte avec l'air,
    L'autre est à la pompe. -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

    C'est toi, c'est ton feu
    Que le nocher rêve,
    Quand le flot s'élève,
    Chandelier que Dieu
    Pose sur la grève,
    Phare au rouge éclair
    Que la brume estompe ! -
    Le vent de la mer
    Souffle dans sa trompe.

     


    2 commentaires
  •  

    Mathieu a écrit hier soir :

    Tu sens cette sensation désagréable qui monte dans ton abdomen et au fond de ta gorge?? Je crois que ça s'appelle le stress :)

    Alors une petite pensée pour le rendre fort svp : aujourd'hui exam de spécialité de médecine . passage devant jury. et ce soir il sera rhumatologue. mais pas docteur encore... deuxieme journée de stress bientot! quand on aime on ne compte pas.

     

    Sinon, CG m'a envoyé 3 magnifiques photos que j'ajoute à ma collection de phare de l'est. Merci beaucoup.

    phare de l est photo cg

     

    phare de l est photo cg

    celle ci est vraiment très réussie !

    phare de l est photo cg

     

    et voici d'autres photos du phare faites par moi. je ne m'en lasse jamais

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est


    5 commentaires
  • Voila mon monument préféré d'Honfleur. Le phare de l'est avec son mat de signaux et sa baraque à balise. J'ai au moins 200 photos de cet endroit.

    Un message pour CG : je ne sais rien des habitants du chemin st nicol ! Sauf si cela concerne le cimetière, je le visiterais un  de ces jours et en ferai des photos.

    Sinon c'est vrai j'aurai pu dire hier que le chemin et la rue st nicol est connue depuis au moins 1563. En 1603 elle était désignée sous le nom de saint nicol parce qu'elle se dirigeait vers l'antique léproserie ou prieuré de saint nicolas du val de claire , en longeait les murs et traversait les terrains du fief dans la vallée. . Ni le fief ni le prieuré n'ont à travers les ages conservé leur nom primitif formé d un nom de saint accouplé à un vocable déterminatif : st nicolas du val de claire. A cette appellation le langage populaire a préféré l'abréviatif : st nicol. La maladrerie devenue le prieuré de saint nivol existait dans la seconde moitié du XIème siècle et elle appartenait à l'abbaye de Grestain. Le dernier prieur a été dom Dalbiac décédé en 1811. 

    Vieilles rues et vieilles maisons de Honfleur. Charles Bréard (qui vévut dans ma rue...) 1900.

     

    phare de l est

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

    phare de l est

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique