• opéra bouffe

    j'ai finit l'année en beauté avec une représentation de l'opéra bouffe "les chevaliers de la table ronde" au théatre de caen.

    rigolade assurée dans une mise en scène très drole et avec des voix magnifiques.

    très bon spectacle par la compagnie Les Brigands

    musique de Louis Auguste Florimond Ronger dit Hervé (1825-1892)

    sur des paroles de Henri Chivot et Alfred Duru

    représenté pour la 1ère fois le 17 novembre 1866 au théatre des Bouffes Parisiens (d'ou son nom)

    direction musicale Christophe Grapperon

     

    Le chanteur contre ténor Théophile Alexandre dont je parlais ici y jouait le rôle de Lancelot.

     

    définition wikipédia opéra bouffe : Au XVIIIe siècle l'appellation « opéra bouffon » est employée pour différencier une catégorie particulière d'opéras-comiques. Ce n'est qu'au XIXe que le terme d'« opéra bouffe » apparaît sous la plume de Jacques Offenbach lorsqu'il prend en 1855 la direction des Bouffes-Parisiens.

    Bien qu'ils comportent tous deux des dialogues parlés, l'opéra-comique peut traiter de sujets « sérieux » comme Carmen, alors que le caractère de l'opéra bouffe est principalement « bouffon ».

    Inspiré de l'opera buffa italien, le terme fut choisi par Offenbach pour désigner des œuvres plus ambitieuses que ses opérettes, tant par leur style musical que par le nombre de protagonistes pouvant rivaliser avec les œuvres du grand répertoire. De même, les livrets étaient souvent plus portés à la parodie ou à la satire que ceux des opérettes qui traitaient d'histoires plutôt sentimentales.

    C'est sur la base de la nature légère ou sarcastique de leur livret, associée à une écriture musicale recherchée, que des œuvres d'Emmanuel Chabrier ou Francis Poulenc furent qualifiées d'opéras bouffes.

    Selon l'importance des effectifs requis et la qualité musicale, on peut également trouver les appellations d'« opéra bouffon », « opérette bouffe » ou « bouffonnerie musicale ».

    photos issues du dossier de presse

     

    opéra bouffe

     

    opéra bouffe

     

    opéra bouffe

     

     

     

    « nouvel anchateaux »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :