• Gustave Caillebotte 1848 - 1894

    J'adore les raboteurs de parquets (1875). Je ne rate pas une occasion d'aller à Orsay voir le vrai. Tellement grand et beau. Sinon, je vois la reproduction que m'a offert ma valoche tous les matins en ouvrant les yeux !

    Je sens la sueur de ces hommes, je sens l'odeur du bois rabotté (odeur du bois des chantiers duchesne au poudreux que je traversais pour aller chez ma grand mère à pied).

    La sciure (que je répendais dans le garage de mon père pour absorber les taches d'huile et de graisse avant de balayer) me pique presque le nez et les yeux en regardant ce tableau.

    Vraiment j'adore. Pas vous?

     

    les raboteurs de parquets

     

    Gustave Caillebotte autoportrait 1892

     

     

    caillebotte

     

     

    « musée de la musique finDéco de noël »

  • Commentaires

    1
    bedo
    Jeudi 9 Décembre 2010 à 08:12

    très beau ce tableau, je ne connaissais pas


    gros bisous

    2
    La Valoche
    Jeudi 9 Décembre 2010 à 08:43

    oui très joli, mais je tiens à rétablir la vérité: c'est à Pouchka que je l'ai offert, la reproduction!!!!

    Mais allez, vous pouvez bien partager!

    Bises

    3
    D A
    Jeudi 9 Décembre 2010 à 11:15

    Oui je l'aime aussi, et pour les odeurs je comprends très bien, je suis menuisier charpentier, et j'ai toujours en tête certaine odeur de bois, c'est beaucoup de douceur. Et puis j'aimerais bien savoir ce que se disent les deux raboteurs de droite, on le saura jamais?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    pingouin lubric
    Jeudi 9 Décembre 2010 à 12:15

    aucun de vous ne m'a reconnu, je suis celui qui le plus près de la bouteille dit a l'autre"il fait chaud ,on pourrait peut etre s'en jeter un,qu'en penses tu?"merci gus.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :